Installation d'un nouvel appareil de mesure à l'ORA.

Publié le par Alexis

Nous avons reçu de métropole, un nouvel appareil qui  nous permet de mesurer les concentrations en particules de moins de 2.5 micromètres. Avant, nous mesurions seulement celles qui étaient inférieures à 10 micromètres.  Plus une particule est petite, et plus elle ira en profondeur dans nos poumons, ce qui la rend d'autant plus dangereuse. Affiner nos mesures avec un tel appareil permettra de mieux connaitre la composition de notre air, en particulier lors des pics de poussières tels que nous les avons connu au cours des mois de Mars et d'Avril (Pic de pollution sur la Guyane!! ).

 

Il permet de compléter notre gamme d'analyseur en particule, qui était composée d'un appareil mesurant les concentrations en particules de moins de 10 micromètres (TEOM FDMS).

IMGP0045

L'appareil est fabriqué aux Etat Unis. Il y a aussi la marque  Française SERES qui fabrique des analyseurs d'airs, mais ils ne seront bientôt plus conformes aux normes Européennes (Et oui, la Guyane est à la fois un pays d'Amérique du sud, et d'Europe...qui suit  la réglementation européenne, pas toujours adapté à la situation de la Guyane (climat différent, industrialisation faible, humidité très importante...))

SDC13041

Ci-dessus, la station fixe de mesure de la qualité de l'air située à EDF Jubelin.

SDC13037

Ici c'est la tête de prélèvement de  l'appareil, qui est reliée à l'analyseur. Les particules passent dans la partie sombre à l'extrémité de la tige. Elle est légèrement incurvée afin d'éviter que la pluie n'entre dans le système. Il y a sur la droite un bocal permettant de récupérer l'eau qui aurait pu passer. A gauche, c'est une petite station météo donnant la température et l'humidité relative.

IMGP0457

IMGP0453

Et voila la "bête" qui a demandé tant de sueur et de patience avant d'être opérationnelle (à gauche sur la photo). Sa taille ne la rendait pas facile à déplacer dans un endroit aussi petit que la station fixe de l'ORA.

poussière picolet'air 2final

source : prev'air link

 

Maintenant, nous avons un analyseur de plus pour mesurer les particules, qui sont, sur notre site de mesure, dues à la circulation automobile, mais surtout aux passages des "brumes Sahariennes". AtlanticOcean A2010152 1425 4km

source : satellite Terra le 01/06/2010 link

Publié dans Travail à l'ORA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article